Logo SolEau TournesolCréée en 2012, l'association Sol et Eau en Ségala a rejoint le réseau APAD en 2015 et compte actuellement plus de 40 adhérents.







2 articles réalisés par le Ministère de l'Agriculture sur 2 adhérents de Sol et Eau en Ségala - Novembre 2016

 Ces agriculteurs qui ne veulent plus toucher leurs sols

 Réapprendre la vie du sol




2017 - Offres de formation

1. Objectif : mieux comprendre et se perfectionner dans les systèmes en semis direct sur couvert : 3 jours de formation sur l'agriculture de conservation des sols - semis direct sur couvert - 4 avril,12 septembre, 7 décembre 2017 avec respectivement JP & Véronique Sarthou, Sarah Singla, Matthieu Archambeaud

04-avr-17 de 9h à 17h - Ravageurs et auxiliaires, les bio-régulations en agriculture de conservation des sols   Jean-Pierre et Véronique Sarthou, chercheurs agronomes et agriculteurs : entomologistes spécialistes des bio-régulations en agriculture de conservation des sols -Restaurant les Farguettes 81190 Sainte Gemme

12-sept-17 de 9h à17h - Réussite des couverts végétaux d'été en semis direct sur couvert, fertilité des sols  Sarah Singla, agricultrice- formatrice en semis direct sur couvert, système en polyculture, basée en Aveyron – Consultante en ACS - Vice-Présidente de l’APAD - Exploitation de Sarah Singla 12290 Canet du Salars

07-déc-17 de 9h à 17h -  Conduite du semis direct sur couverts dans différents systèmes : présentations de cas concrets  Mathieu Archambeaud, ingénieur agronome consultant en agriculture de conservation des sols. Co-Auteur des livres : les couverts végétaux, les sols agricoles  Restaurant les Farguettes 81190 Sainte Gemme

2. Objectif : apprendre ou ré-apprendre à optimiser ses traitements et diminuer ses doses de traitements : 2 jours de formation sur la baisse des intrants et les pulvérisation bas volumes : 29 mars et 5 avril 2017 avec Vincent Franquet d'Agri-Conseil 

29-mars-17 de 9h à 17h
Observer pour agir plus efficacement
Reconnaissances mauvaises herbes, maladies, insectes
Notion de seuils de traitement
Elaborer des hypothèses de traitement Vincent Franquet, Agri-Conseil Restaurant les Farguettes 81190 Sainte Gemme

05-avr-17 Conjuguer protection des plantes et protection de l’environnement
Améliorer l’efficacité des interventions
par un bon usage des adjuvants
Elaborer son programme de traitements en réduction de doses


12-26/01 et 16/02/2016 - Formation « biodynamie et fertilité des sols »

Pour aller plus loin dans la durabilité des exploitations agricoles et dans (re)conquête de la fertilité des sols, Sol et Eau en Ségala a organisé une formation en biodynamie en faisant intervenir un expert dans le domaine : Mr Jean-Claude Poencet.

Les 2 premiers jours se sont  déroulés en salle et a permis à Mr Poencet d’exposer les bases de la biodynamie. Des voies se sont ouvertes avec leur lot d’opportunités qu’elles peuvent offrir mais aussi de nombreux questionnements sur les choix de conduite d’exploitation et la manière de surmonter certaines contradictions avec la pratique de l’agriculture de conservation des sols : si la plupart des agriculteurs pratiquant le semis direct ont réussi s’affranchir de l’emploi des fongicides et d’insecticides, la pratique du désherbage chimique « non bio » reste la règle. « c’est incompatible avec les principes bio-dynamique » selon le formateur même s’il reconnait le bien fondé des principes de l’ACS. Le dernier jour a été consacré à la visite d’exploitations – une façon d’aborder concrètement et visuellement les problématiques et la façon de les résoudre par voies biodynamiques. « Compost de bouse » « bouse de corne » « silice de corne » … étaient à l’honneur.


26/11 03/12 et 16/12/2015 - Formation « autonomie alimentaires des élevages ruminants »

L’agriculture de conservation des sols, c’est produire plus de biomasse à l’hectare !

Certes pour nourrir la vie du sol et en garantir la fertilité mais c’est aussi une formidable opportunité pour les éleveurs, de s’affranchir de l’achat de tourteaux de soja et de produire ses propres protéines ! Une formation sur l’autonomie alimentaire financée par le Vivéa a fait le plein (20 participants) avec la participation des éleveurs adhérents de Sol et Eau en Ségala et du PAT Roucarié-Fontbonne. Elle s’est déroulée sur 2.5 jours avec des visites d’exploitation en bovins lait et viande.

Deux intervenants : Laurent Cipière, Ingénieur Développement du semencier Jouffray-Drillaud, spécialiste des cultures fourragères et en particulier de la luzerne. Et Stéphane Lauzé du cabinet de nutritionniste indépendant BDM : « maîtriser la production de protéines fourragères sur son exploitation, c’est la clé de la réussite en élevage ». Une alimentation de qualité à moindre coût, c’est la garantie d’un élevage sain et d’une valorisation optimale ! 

Bilan : une formation fortement appréciée en ces périodes difficiles pour le monde de l’élevage.