05/09/2019 - Gestion des rongeurs en ACS

L’APAD Centre-Est a fait sa rentrée le 5 septembre chez les frères Fontaine (Nicolas & Emmanuel) à St Aubin (39) qui ont cette année plusieurs parcelles envahies par les rongeurs.
Ils se sont organisés en groupe pour s'équiper d'une herse à paille en commun (herse magnum sans les disques) et ils sont suivis par la FREDON locale pour évaluer son efficacité (Projet ZERRAC - dont l'APAD fait partie du comité de pilotage)
Les échanges ont tourné essentiellement autour de la gestion des pailles dans une zone à bon potentiel de production (et donc de production de paille…même lorsqu'elles sont ramassées !) dont la gestion actuelle pénalise l'implantation des cultures et favorise les rongeurs…
Affaire à suivre…

15-30-31/06/2019 - Opération ferme ouverte

2 exploitations ont ouvert leurs portes au grand public en Juin dernier. Thierry DEVAUX et la SEP de Bord (89) le 15 Juin dernier (vidéo de l'évènement dispo sur https://www.facebook.com/SEPdeBordBligny/) et Valentin Matthey (30 et 31 Juin dernier) (Belfort). Simulateurs de pluie, cochon grillé et des échanges constructifs autour du film bienvenue les vers de terre !

APAD CENTRE EST : Participation aux concertations locales des plans climats

Les concertations sont enfin lancées dans certaines communautés de commune de Bourgogne Franche Comté. 2 agriculteurs de Centre Est (Ghislain Garnier et Xavier Debreuve) ont représenté l'association à l'occasion de ces réunions locales et surtout expliqué l'intérêt de l'agriculture de conservation pour atténuer et compenser à terme les émissions de gaz à effet de serre. L'ACS a été retenue dans les deux cas comme piste de réflexion...affaire à suivre.

06/06/2019 - Dernier tour de plaine avant moisson chez Bernard Darosey

Une vingtaine d'adhérents était réuni en juin dernier pour observer les différents essais mis en place chez Bernard. De nombreuses questions en suspens avant moisson :

  • Quelle variété d’orge d’hiver (derrière colza et couvert végétal) va sortir du lot cette année (ETINCEL, FARO ou VISUEL) ?
  • Est-ce que le lotier implanté sous colza - et actuellement bien levé - va jouer son rôle de couverture permanente cet été ? (Avec le peu d'eau annoncé !!)
  • Est-ce que semer le blé tardivement (fin oct.) peut être un levier économiquement acceptable pour mieux gérer les adventices ?

Rdv à la moisson !

27/05/2019 – Tours des essais - ARVALIS - sur les parcelles menées depuis 10 ans en ACS chez Bernard Darosey (21)

L'objectif de l'essai - Evaluer l’impact de la date de semis tardive du blé tendre d’hiver sur le parasitisme en ACS. En attendant les résultats finaux des rendements, et l'évaluation économique des marges brutes, voici ce que nous avons pu observer le 27 mai dernier :

Le décalage de la date de semis tardive du blé en SDCV (01/10 (300 gr/m2) vs 24/10 (350 gr/m2) a permis de :

- réduire les usages d’insecticides et fongicides (intéressant en terme d’IFT et aussi de gain économique estimés à 42euros/ha).

-De réduire les levées de Vulpins (-69% d'épis levés par rapport à la date 1/10)

Une piste intéressante à creuser pour nos plateformes "SOLutions ACS" futures ?


16/05/2019 - Projection de Bienvenue les vers de Terre à Auxerre

300 personnes dans la salle, 5 agriculteurs sur scène. Benoit, Fabrice, Xavier Thierry et Jérôme se sont prêtés à l'exercice du débat. Les questions du public ont été diversifiées et respectueuses des positions des agriculteurs. Ont notamment été abordés : les aspects de transition vers l'ACS, les liens avec l'élevage et les agriculteurs bio, l'enseignement de ces techniques et du process d'amélioration continue… Débat constructif qui se poursuivra dans les champs à l'occasion des Jjournées Patrimoines Sol. Un grand merci à tous ceux qui se sont mobilisés sur cette projection, dans l'ombre et dans la lumière !

Soirée en partenariat avec Plaine du Saulce et Base.

14/05/2019 - Continuer la culture de colza ?

Campagne colza compliquée cette année en Bourgogne Franche Comté : l'hiver doux a favorisé et concentré les attaques de ravageurs sur les quelques colzas qui avaient survécu à la sècheresse estivale - un ravage sauf pour quelques-uns d'entre eux, dont les colzas d'Olivier Verdot situé à Savoisy en Côte d'Or. D'après plusieurs échos des conseillers agro du secteur, les colzas qui auraient résisté aux attaques printanières seraient ceux implantés sur des sols régulièrement enrichis en matière organique (type Fumier). Certains membres du groupe testeront différentes techniques pour optimiser les chances de réussite : Colza camouflé par un couvert, enrichissement en phosphore, modification des dates de semis (semer encore plus tôt ?), fertilisation organique. A tester et à évaluer pour la prochaine campagne (en espérant aussi la pluie). Merci à Antonio Pereira pour ses conseils et à la famille Verdot pour leur accueil.

09/05/2019 - Régulation des couverts permanents

Luzerne, Trèfle Blanc et lotier et peut être trèfle violet ? Adrien Beau teste différents mélanges pour pouvoir réduire l'enherbement de ses parcelles, gagner du temps lors du pic de travail l'été et répartir le coût des couverts sur plusieurs années. Le groupe CP de l'APAD Centre Est est venu lui rendre visite pour comprendre ses choix techniques, faire un point sur la régulation de printemps, et aussi autodiagnostiquer une de ses parcelles hydromorphe. Merci à Michael Geloen pour son appui technique et à Adrien pour son accueil.

16/04/2019 - Visite sénatoriale en Sol ACS

Anne Catherine Loisier, sénatrice de côte d'or, impliquée sur les thématiques forestière et d'élevage est venue découvrir l'exploitation des frères Garnier (21-Epernay sous Gevrey). Les échanges ont été constructifs car la sénatrice a apprécié la découverte d'un nouveau système de culture innovant, et nous encourage vivement à travailler sur une démarche à travers une marque pour nous identifier clairement.

09/04/2019 - Fertilité et fertilisation en ACS avec Thierry TETU

Maître de conférences à l'université d'Amiens, mais aussi agriculteur Acéiste sur la côte picarde, Thierry Tetu a été accueilli par l'APAD CENTRE EST le 9 avril dernier. Ses casquettes d'agriculteurs et de chercheurs lui permettent de transmettre de façon chiffrée et réaliste sa vision de la fameuse période de transition des sols ACS. Pour lui le pilier du système repose sur

1) le démarrage sur une structure saine et enrichie en matière organique

2) la fertilisation organique et végétale assurée par : les effluents d'élevage (pour ceux qui peuvent) mais surtout par les légumineuses (à privilégier en majorité dans le couvert), et la performance de levée et biomasse du couvert

3) l'arrêt de l'émiettement massif des sols qui un impact très négatif sur la vie biologique et la structure des sols.

Le groupe s'est engagé à travailler sur le suivi des couverts pour renforcer les liens entre la recherche et le terrain.

26 et 27/03/2019 - Potentiek RED/OX : application terrain avec Olivier Husson

L'Apad Centre Est a de nouveau accueilli Olivier Husson, chercheur au CIRAD, pour cette fois-ci mettre en application les principes d'Oxydo/réduction en conditions réelles d'exploitations. L'occasion pour les adhérents de tester les différents appareils de mesures nécessaires au diagnostic (ph mètre, conductimètre, et voltmètre) et de comparer les effets de différentes pratiques sur la santé des plantes : sol labouré Vs Semis direct, impacts des désherbages et des macérations d'orties/consoudes/ails et de petit lait. Les participants ont pu ainsi observer une inversion de polarité entre les différents sols, l'état de suroxydation des plantes désherbées chimiquement (donc potentiellement "affaiblies" et plus sensibles à l'attaque des ravageurs), ainsi que l'effet bénéfique des macérations (qui amène les plantes vers un état dit "réduit" donc vers leurs zone de confort).

Ces mesures terrain ont permis de confirmer les bénéfices du systèmes ACS : le semis direct (non travail du sol), la couverture permanente des sols et la diversité végétale font parties des pratiques qui rétablissent les équilibres Red/Ox des plantes et du sol.

21/03/2019 - Gestion de l'enherbement en ACS

L'APAD CENTRE Est se penche aussi sur ce sujet. Le 21 Mars dernier, à l'occasion de la journée Osolemieau (restitution du projet avec l'Agence de l'eau), un temps a été consacré au partage d'expérience sur la gestion du parasitisme et plus particulièrement de l'enherbement : points sur les essais en cours des adhérents, témoignage de l'APAD Picardie (Paul Robert) sur la mise en place de la plateforme "gestion de l'enherbement par les leviers agronomiques", et le retour d'expérience de la parcelle menée "sans glypho" depuis 3 ans de Fabrice Trottier. La capitalisation de ces expériences individuelles et collectives est nécessaire pour avancer plus vite.

14/03/2019 - Auto-conception de systèmes de culture ACS avec des couverts permanents de lotier

Le groupe « Couvert Permanent » de l’APAD CENTRE EST se penche de nouveau sur la technique des couverts permanents. Après avoir suivi une première formation avec Mickael Geloen et le GIEE MAGELLAN en juin dernier, chacun a testé la technique chez lui. Le groupe s’était notamment intéressé au lotier qui s’avère être le couvert le plus adapté à leur système : résistance aux conditions sèches sans impacter la culture, racine pivot qui n’impacte pas les drains, facilité d’implantation et de régulation dans les cultures, valorisation fourragère/pâturage possible. Le groupe s’est retrouvé le 14 Mars derniers pour échanger sur cette première année test, faire un point sur la régulation, et concevoir des rotations types « idéales » en terres superficielles et en terres profondes. Mickael Géloen a également présenté les derniers essais et enseignements du GIEE MAGELLAN (mélanges lotier-trèfle blanc, essais fertilisation et variété).
Un Tour de plaine est prévu en mai prochain dans le secteur d’Auxerre pour compléter ces échanges.

01/03/2019 - Opération Hélène et les Caleçons

Le test du slip fait aussi mouche dans le centre est ! Afin de visualiser l'activité biologique des sols, les adhérents ont enterré une soixantaine de slip le 1er Mars. Ils se donnent RDV au mois de Juin prochain pour concocter leur défilé de lingerie.

22/01/2019 - Serge Augier, Retour sur un parcours engagé à 200% en ACS

Serge AUGIER était l’invité de l’APAD CENTRE EST lors de l’assemblée générale de janvier dernier. En tant que technicien agronome de la société SEPAC (groupe VIVESCIA), il a suivi pendant une vingtaine d’années des agriculteurs se testant à l’agriculture de conservation des sols (près de 220 agriculteurs suivis en Franche comté). Retraité depuis quelques mois, il est revenu sur son parcours et sur les enseignements qu’il en a tiré. Pour avancer plus vite, il encourage fortement tout agriculteur à travailler en groupe et à mettre en place des essais pour vivre, au minimum, « deux révolutions agricoles » par an.

22/01/2019 - Assemblée Générale

Une soixantaine d’adhérents était présente à l’assemblée générale à Dijon. L’occasion de revenir sur les évènements de l’année (tours de plaine, journée patrimoine sol, mobilisation à la fête régionale de l’agriculture, premières formations en petit groupe sur le thème des couverts permanents et couverts relais). L’occasion aussi de faire un point sur les besoins des adhérents.

2019 sera une année riche en nouveaux projets : des slips à enterrer dans ses parcelles pour évaluer l’activité biologique des sols, des tours de plaine avec des essais à la clé, une formation sur le terrain sur le potentiel Red/Ox, et encore plus de communication !

Tout l’équipe de l’APAD souhaite la bienvenue à Valentin Marey, Florent Rolet et Adrien Beau, jeunes agriculteurs en ACS et motivés pour intégrer l’équipe du conseil d’administration.

14/11/2018 – « En route vers le couvert relais ? »

Une vingtaine d’adhérents de l’APAD CE ont reçu Nicolas COURTOIS, agronome suisse (Agri-Genève) pour refaire un point sur leurs techniques « culturales » des couverts végétaux en ACS. Après avoir rappelé les 11 commandements de la réussite des couverts (connus des adhérents mais appliqué parfois partiellement) et les caractéristiques des différentes espèces, Nicolas a fait travailler le groupe sur chaque espace d’interculture à couvrir (entre deux céréales à pailles, entre une paille et un protéagineux ou un soja etc.). Les stagiaires sont repartis avec l’objectif d’appliquer un itinéraire technique plus rigoureux (mélange, date de semis, implantation etc.) et, de tester des couverts relais non gélifs (à base de seigle ou navette) avant une culture d’été.

2-3/09/2018 - Stand à la fête de l'agriculture des JA à Champagney 

Nombreuses personnalités politiques locales, familles, agriculteurs bio, laboureurs, TCistes et Sdiste en herbe sont venus échanger autour des colonnes d’eau, des couverts végétaux et des démonstrations de semis direct sous couvert.

Bilan :  une vision de l’agriculture partagée, des conseils & astuces d’agriculteur à agriculteur, des nouveaux adhérents, et des familles qui repartent avec de nouvelles techniques pour leur potager, mais aussi avec des réponses concrètes face aux « préjugés » ambiants sur l’agriculture...​

28/08/2018 - Tour de plaine Chez Marc Saumon sur la thématique des couverts permanents 

Après avoir suivi la formation sur les couverts permanents avec le groupe Magellan, une vingtaine d’adhérents de l’APAD Centre Est s’est réunie chez Marc saumon qui entamait sa quatrième année d’essais de couvert permanent de lotier. La récolte du colza ayant été plus faible cette année (20 qtx), le colza a laissé place très tôt au lotier. Résultat au mois d’août ? Avec la sécheresse qui sévit, c’est le seul agriculteur du secteur avec des couverts bien développés, riche en biodiversité et préservant encore une bonne humidité au sol.

04-05/06/2018 – Formation couverts permanents

A la demande de ses adhérents, l’APAD Centre Est a organisé une formation Vivéa en petit groupe sur la thématique des couverts permanents. Les 12 agriculteurs présents ont pu ainsi bénéficier des retours d’expériences des agriculteurs du GIEE Magellan qui mettent en œuvre cette technique depuis plusieurs années. Mickael Geloen, animateur du GIEE, a présenté les différents résultats des essais menés dans les exploitations (Essais variétés, essais fertilisation et désherbage) tout en livrant leurs  réussites, et leurs  échecs mais aussi les astuces testés par le GIEE (« colles » faites maison, partenariats avec les semenciers pour créer leur propre mélange etc.).

Sur la base des apports concrets et des visites des parcelles, la formation s’est achevée avec un atelier de co-construction d’itinéraires techniques adaptés intégrant la gestion du couvert permanent

Chaque agriculteur est reparti avec une idée en tête : faire un premier test sur une parcelle, et associer à son Colza du lotier, du trèfle blanc ou encore de la luzerne.

Ils se retrouveront très certainement dans quelques mois pour échanger sur les levées.

Merci à Mickael, Alain et Guillaume pour leur accueil et leurs conseils.

Tracteur 200Couvert 200