Actualités & RV

  • invitation JPS web

    Contexte 

    On le foule au quotidien mais nous n'y prêtons pas toujours attention: le sol est le fondement de notre existence.

    Il est à la base de notre alimentation et de celle des animaux et végétaux ; on en extrait aussi une part de nos besoins en énergies ; il est source d'habitat; c'est de plus un incroyable stockeur de carbone et d'eau; et enfin il joue un rôle de filtre et de barrière contre l'érosion. 

    Aujourd'hui on estime que près d’un tiers des sols à l’échelle mondiale sont modérément ou gravement dégradés, menaçant dans un même temps leurs rôles et bénéfices (source FAO).

    Des agriculteurs pionniers ont pris conscience du soin à apporter au sol, pour maintenir et même développer ses propriétés de production et donc d’alimentation. Cette nouvelle approche de l’agriculture s’appelle l’Agriculture de Conservation des Sols.

    Pratiquer l’Agriculture de Conservation des Sols, c’est reconnaitre le sol comme un réel patrimoine, que l’on doit protéger.

    On estime en 2016 qu’environ 2% des surfaces agricoles françaises sont cultivées selon ce système qui s’appuie sur 3 piliers : l’arrêt du travail du sol (arrêt de tout labour ou toute perturbation du sol), la couverture permanente (le sol n’est plus jamais laissé nu) et la diversité des espèces cultivées. 

    Venez à la rencontre des acteurs de cette agriculture innovante, performante et durable, au cours de la première édition des journées nationales du patrimoine SOL, les 16, 17 et 18 septembre 2016.

     

    Une initiative de l’APAD

    L’APAD, Association pour la Promotion d’une Agriculture Durable, regroupe 400 agriculteurs, éleveurs, techniciens, animateurs… engagés dans le développement de l’Agriculture de Conservation des Sols.

    Le réseau de l’APAD fédère 9 associations régionales et une association nationale, rassemblés par une vision commune : promouvoir l’agriculture durable par la mise en œuvre de l’Agriculture de Conservation des Sols et permettre à l’agriculture de se réconcilier avec la société civile.    

    Dans cet objectif, et pour aider à la prise de conscience des citoyens sur l’importance de préserver les sols, les membres de l’APAD ouvrent les portes de leurs exploitations à l’occasion des journées du patrimoine Sol pour vous faire découvrir leur approche de l’agriculture.

     

    Pourquoi cet évènement ?

    Cet évènement ouvert au grand public est une initiative pour vous faire découvrir l’Agriculture de Conservation des Sols et son lien avec la protection des Sols. 

     

    Pourquoi et comment participer ? 

    Les premières journées du patrimoine sol, une occasion unique de : 

    • rencontrer et échanger avec une agricultrice /un agriculteur passionné(e) par son métier (être agriculteur en Agriculture de Conservation des Sols, c’est rechercher constamment à perfectionner ses pratiques), 
    • découvrir qu’un sol est vivant et observer la biodiversité qu’il héberge (les vers de terre font des cabanes, si si !),
    • mieux connaître l’agriculture qui m’entoure (quelles sont les cultures qui poussent près de chez moi ?), 
    • en savoir plus sur cette nouvelle approche de l’agriculture : l’Agriculture de Conservation des Sols et ses bénéfices (concrètement, comment elle se pratique ?), 

    Afin de vous accueillir dans de bonnes conditions, merci de vous inscrire à l’évènement de votre choix via le formulaire dédié : liens accessibles ci-dessous.

     

    Ils vous accueillent : 

    Le 16 septembre après-midi : François TAMBOISE - Ferme du tronquoy, 59225 Montigny en Cambrésis 

    Le 16 septembre à 20h30 : projection du film Demain, échanges et débat sur solutions mises en œuvre sur le territoire pour améliorer notre environnement – cinéma le Zoom, 72120 Saint-Calais 

    Le 18 septembre à 15h : Isabelle, Didier et Fabien REDOUTET - EARL REDOUTET, 21 rue de Varoux 21120 Marey-sur-Tille

     

     

  • Stand SIA

    Lorsque nous avons interrogé en octobre dernier nos adhérents sur l’opportunité ou non de participer au SIA, nous avons reçu un grand « OUI » ; nous nous sommes donc lancés dans l’aventure, sans trop savoir où nous mettions les pieds : du temps pour organiser et préparer notre stand, du temps pour communiquer et préparer nos messages, un budget à trouver, des agriculteurs à motiver pour venir animer le stand etc…


    Mais nous pensions que cet événement était une occasion unique de faire parler de l’Agriculture de Conservation des Sols, aux agriculteurs, au grand public, aux acteurs du territoire, au milieu associatif, aux médias mais aussi aux décideurs politiques, d’aujourd’hui et de demain.


    L’APAD est convaincue aujourd’hui que nous n’arriverons à faire progresser et reconnaitre l’ACS en France et en Europe que si nous ouvrons nos perspectives au delà de nos parcelles et si nous sensibilisons au delà du monde agricole, partant du célèbre adage : « si tu veux avancer vite, avance seul ; si tu veux avancer loin, marchons ensemble ».

    Ce que nous ont appris ou confirmés ces 10 jours sur le stand :

    • D’abord, que le grand public s’intéresse beaucoup plus qu’on ne le croit au sol, et aux risques associés à sa dégradation. Il est très ouvert sur l’agroécologie et les pratiques agricoles durables, et comprend bien la pertinence de favoriser une troisième voie entre agriculture conventionnelle et agriculture biologique. Beaucoup plus que ne nous le laisse penser certains médias, trop clivant ou caricaturaux dans leurs approches de l’avenir de l’agriculture.
    • Ensuite qu’il y a beaucoup de M. Jourdain de l’ACS, c'est à dire des agriculteurs partout en France qui s’intéressent à l’ACS et qui en appliquent pour partie les principes, parfois sans le savoir, partout en France.
    • Enfin, que la société civile en général (collectivités, entreprises privés de l’agroalimentaires, associations environnementales, décideurs locaux, nationaux ou européens) perçoit très bien les enjeux de favoriser une agriculture à la fois résiliente, productive et performante, au niveau économique et environnemental. « Produire et protéger, sans compromis », tel a été notre message clef pendant 10 jours.

     l'APAD au salon     Photo SIA Francois Hollande    Stand SIA les happy culteurs de l'APAD

    Nos 10 jours sur le SIA, c’est d’abord et surtout :

    • Notre pétition « Objectif Sol » en faveur de l’ACS signée par 500 personnes
    • Plus de 20 agriculteurs qui se sont mobilisés pour nous accompagner dans l'aventure
    • De nouveaux outils pour mieux communiquer : page facebook, des nouvelles plaquettes et affiches, un lombricarium (merci à Jean Pierre et Robert, nos 2 vers de terre, qui ont tant amusés les enfants), un test de sédimentation applaudi par le premier minitre, les ministres de l’environnement et de l’agriculture, et le président de la République.
    • 70 retombées média, dont la une de OuestFrance, en compagnie de François Hollande
    • Des partenaires, qui nous ont soutenus et accompagnés : Le Ministère de l’Agriculture, particulièrement la DGPE (Merci à eux pour leur soutien !!), Unilasalle et les 4 étudiants qui sont venus nous épauler pour parler d'agroécologie aux visiteurs, Trame, pour son appui sur la préparation des supports de communication, l’université de Rennes 1 qui a animé un atelier sur les vers de terre (merci à Muriel Guernion), Laurent
      Bouchet (bureau d'étude Envilys) pour parler de qualité d’eau et des projets que l'APAD mène sur le bassin Seine Normandie, des carnets de contacts remplis, qui vont nous permettre dans les prochains mois
      de renforcer nos partenariats et nos projets, des trophées de l'agroécologie, remis par le ministre de l'agriculture, qui ont mis en avant l'ACS de façon très prononcée. Bravo à Felix Noblia et Laurent Haye, qui ont porté les
      couleurs de l'ACS aux côtés du Ministre, un déjeuner débats en parallèle, sur le SIMA, pour montrer la résilience de l'ACS, avec 3 témoignages d'agriculteurpionnier (Merci à Trame pour cette invitation, et à Adrien, Christian et Charles pour leurs témoignages), une nouvelle source de motivation pour tous ceux qui se mobilisent au quotidien pour perfectionner et faire reconnaitre l’ACS

    Merci à vous tous pour nous avoir suivis et encouragés ! Merci à tous les agriculteurs qui se sont mobilisés. Nous espérons avoir été à la hauteur des attentes de nos adhérents et de nos partenaires, et avoir porté dignement les couleurs de l'ACS.

    Photo SIA Presse Ouest F    photo SIA stand APAD    SIMA Conférence sur la conservation des sols animée par Trame, avec les témoignages de Christian Marin, Adrien Leproux et Charles Aubriot; Agriculteurs APAD

     

  •  

     

     Innovagri 2015